Dedibox / Online où les petites magouilles d'une filiale de Free

Dedibox / Online où les petites magouilles d’une filiale de Free

By Lion

Je vais vous raconter une histoire vraie qui m’a coûté cher et comme j’aime moyennement être le dindon de la farce, j’espère que ma mésaventure pourra servir à d’autres.

Fin mai dernier, j’ai la désagréable surprise de voir mon compte personnel dans le rouge d’une centaine d’euros, ce qui a du m’arriver 2 fois en 20 ans de « vie bancaire ». Une rapide vérification des dernières opérations de débit montre un prélèvement de 83.68€ de la part de la société DEDIBOX SAS.

Problème : Je ne connais pas la société DEDIBOX SAS et je n’ai en aucun cas autorisé / signé un quelconque prélèvement.

Après recherche via l’interface de gestion de ma banque, je découvre avec horreur que ladite société – filiale de Free qui opère désormais sous le nom d’Online.net en tant que fournisseur de serveurs / hébergement – me prélève en douce cette somme (ou quasiment) depuis 3 mois.

(Cliquez pour voir en grand)

Mon compte personnel n’autorise à ma demande que 3 prélèvements automatiques et ce depuis 10 ans : Les impôts / Free Internet et depuis fèvrier 2012 Free Mobile.

Je contacte en premier lieu mon banquier préféré qui m’explique embarrassé que légalement ma banque n’est obligée de me rembourser des prélèvements indus que dans la limite des 8 dernières semaines, ce qui me remboursera 2 des 3 prélèvements; et qu’il me faudra donc contacter la société DEDIBOX pour me faire rembourser ce premier prélèvement daté de mars 2012 de 82.05€. Il ajoute qu’il bloque immédiatement les prélèvements de la société et que malheureusement ce blocage n’est valable que pour 1 an. A moi de bien surveiller mon compte l’année prochaine.

Le mardi 5 juin, j’appelle donc le service commercial de DEDIBOX et cela donne ceci :

  • Moi (mi courtois mi ferme) : « Bonjour M., je me permets de vous appeler car vous me prélever depuis mars dernier de façon mensuel une forte somme alors que je ne vous ai jamais rien signé et que je ne vous connais pas. »
  • Conseiller client Dedibox (très agressif) « Monsieur je ne vous connais pas, je n’ai aucun moyen de savoir qui vous êtes et je ne vous donnerai par conséquent aucune information par téléphone !« 
  • Moi « Mais j’ai mes relevés bancaire, mon numéro de compte et les numéro de transactions !« 
  • Conseiller client Dedibox (agressif) « Monsieur il faut vous tourner vers votre banque !« 
  • Moi (énervé) « Mais comment est-ce possible que vous me préleviez sans mon autorisation sans que je vous connaisse ?« 
  • Conseiller client Dedibox (agressif) « C’est peut être une fraude ! Je ne peux rien faire par téléphone.« 
  • Moi (désemparé) « Monsieur, j’ai déjà fait les démarches auprès de ma banque, j’ai fait bloquer vos prélèvements, c’est ma banque qui me renvoie vers vous sachant qu’elle ne peut me rembourser que 2 prélèvements sur 3 ! Ça tourne en rond ! »
  • Conseiller client Dedibox (étrangement radouci) « Monsieur, la procédure normale c’est que votre Banque va lancer une enquête et qu’elle se tournera alors vers nous. Laissez faire !« 
  • Moi (En mode noob crédule) « Ah ? Ok alors donc il n’y a rien à faire de votre côté ?« 
  • Conseiller client Dedibox (rassurant) « Non monsieur, rien par téléphone, laissez faire votre banque. »
  • Moi (dépité) « Ok … au revoir Monsieur. »

Bien évidemment suite à ce coup de fil, je rappelle mon banquier qui m’assure que le coup de l’enquête » est du pipotage total et qu’il va falloir – vu l’attitude de Dedibox – me tourner vers la justice si je veux me faire rembourser.

Dégoûté je sens bien que les frais de justice seront bien supérieurs à mes 82.05€ et me résous à leur dire adieu. Mais comme je suis têtu, je décide de jouer les détective du pauvre et découvre que DEDIBOX n’en est pas à son coup d’essai concernant les prélèvements magiques : Déjà en 2008 on s’en plaignait, et en fouillant Google on trouve aussi d’autres cas malheureusement plus en cache, le changement de nom de domaine et d’adresse de forum expliquant cela.

Autre fait troublant la somme prélevée sur mon compte ne correspond à rien, à aucune offre à paiement mensuel proposée par Online, même TTC. La preuve :

Bref de là à dire que DEDIBOX / Online fililale de Free échange les RIB de ses clients avec la maison mère pour se faire de l’argent de poche, il n’y a qu’un pas que je serai bien tenté de franchir allègrement vu ma mésaventure…

[EDIT] La banque vient de m’appeler en me signalant qu’en effet le droit de retour / contestation / remboursement sur des prélèvements frauduleux est bien de 13 mois et non pas 8 semaines comme initialement annoncé. Ils vont donc me rembourser mon mois de Mars. Joie.

En revanche côté Dedibox les prélèvements sont toujours actifs (nouvelle tentative rejetée le 15/06) et donc vu que mon opposition ne dure qu’une année, je vais tout de même envoyer ma Lettre Recommandée avec Accusé de Réception afin d’y mettre fin.

[EDIT 2] Une personne de chez Dedibox m’a appelé ce jour pour m’expliquer – un peu agressivement au début (ça doit être une politique d’entreprise) – que son conseiller client était tout à fait compétent (OLOL) et pour m’expliquer tout ce que je savais déjà … mais pas grâce à eux. Un peu tard pour dialoguer donc. Dommage.

Je ne pense pas qu’ils fassent quoi que ce soit de leur côté avec ce « client » qui usurpe non seulement mon RIB mais mon identité pour payer un service à plusieurs options (d’où la facture mensuelle étrange). Au moins ce coup de fil m’aura appris cela. De toute façon leurs prélèvements sont bloqués à la banque et j’ai été intégralement remboursé ce jour par cette dernière du prélèvement de Mars dernier.

Merci Twitter, merci le service juridique de mon assurance, merci aux commentateurs malins.

La suite dans un an au pire …

[EDIT 3] Les boîtes d’e-réputation – où les employées zélés – qui veulent me faire changer le titre de cet article à coups  de commentaires « anonymes » bienveillants – en utilisant la même IP – ne vous fatiguez pas, je ne changerai strictement rien. Des bécots à votre client/employeur par contre.

Dans le même genre :

23 Comments Leave a comment

  1. J’avais eu ce type de soucis avec un opérateur virtuel mobile. Et une fois que j’ai fais la plainte contre X + contre les opérateurs qui refusaient de suspendre les prélèvements, tout est rentré dans l’ordre.

    Concernant votre banque, un juriste m’avait expliqué que la banque est en faute, s’il n’y a pas d’autorisation, elle doit rembourser car ça veut dire qu’elle a accepté un prélèvement sans avoir eu une autorisation, ce qui est normalement illégal sauf si les choses ont changé sur ce point.

    Faites parvenir la plainte à la société qui prélève aussi, pour qu’ils arrêtent.

  2. Ta banque essaie de t’enfumer alors qu’elle à en tort à 100 % et que tu ne devrais payer aucun frais.

    Le délai pour s’opposer aux prélèvements est aujourd’hui de 13 mois à compter du premier prélèvement, et le remboursement concerne l’intégralité des prélèvements, pas seulement 8 semaines. (WTF !)

    L’interlocuteur pour ces remboursement est ta banque, et pas Online.

    En pratique, il faut que tu portes plainte contre ta banque pour prélèvement abusif / utilisation frauduleuse de données bancaires.

    Elle se tournera vers Online pour le reste des démarches, et elle devra en tout cas te rembourser tous les prélèvements sans frais.

    tl;dr: Ton banquier est un connard qui te raconte de la merde, tu devras être remboursé de l’intégralité des prélèvements, et Free a autre chose à faire que traficoter des RIB entre ses filiales.

    • arrète donc de raconter des conneries, porter plainte contre sa banque pour utilisation frauduleuse de données bancaires, on marche sur la tête, c’est pas la banque qui à utilisé frauduleusement ces données, elle ne fait qu’honorer ou refuser les quittances. En revanche, il est vrai que si aucune autorisation de prélèvements n’est signée, la banque est tenue de rembourser le prélèvement, si celui ci date de plus de 70 jours et ce jusqu’à 13mois. En dessous des 70 jours, la banque à la possibilité de procéder à un rejet de quittance à posteriori. C’est la loi. En pratique, la masse de prélèvements est tellement importante en france, qu’il est techniquement impossible de savoir si un prélèvement est autorisé ou non, sauf si le titulaire du compte a émis une opposition de prélèvement pour une entreprise en particulier. Sinon je passe pour le banquier qui est un connard, va savoir, si fait on ce genre de raccourcis, on pourrait surement dire la même chose des employés de free

  3. Merci pour les infos, cela recoupe mes premiers retours sur l’article. Merci beaucoup.

  4. Salut Lion, ca fait un bail!

    Pour l’avoir vécu il y a quelques mois, tu vas retirer un dossier d’utilisation frauduleuse de ton compte à la banque.

    Tu fais le nécessaire auprès de la police en portant plainte contre la société en question. Tu ramenes le dépot de plainte à ta banque et tu demandes à faire opposition sur un prélèvement frauduleux et non autorisé.

    Normalement ils doivent te rembourser dès que tu fais les démarches légales, mais sans écrit, ils n’ont pas d’obligations autre que celles de leur bonne foi.

    Pour ce qui est du prestataire, même si l’énervement ne montre pas la qualité du service, ils ne peuvent malheureusement pas traité ton dossier.

  5. Ici, le délai de contestation des prélèvements automatiques est de 13 mois puisqu’il s’agit d’une fraude, Online SAS n’ayant jamais été autorise a débiter ton compte. Ton banquier est oblige de te rembourse des lors que tu as déposé plainte au commissariat.

  6. Bonjour,

    La somme qui t’a été débitée doit correspond à peut de chose prêt à 1 mois de Dedibox PRO + 1 mois de Windows server 2008 R2 Web Edition ; 49,99HT + 19,99HT = 69.98HT = 83,7 TTC si je ne m’abuse.

    La somme est très proche.

  7. @Tous : Merci je m’en vais de ce pas envoyer des LAR et si pas de nouvelles j’engage des plaintes.

  8. il se peut qu’une personne ayant ton rib l’est utilisé pour payé un abonnement chez dedibox,
    j’ai déjà eu le cas.

  9. Edit 😉

  10. sur la première capture, la 2ème ligne de chaque prélèvement tu a « F xxxxxx » , je suis à peut près certain que c’est le n° de facture et qui dit n° de facture dit nom / prénom du client,
    donc profite en pour rajouter tous ces numéros

  11. Salut,

    La banque n’a aucune autorisation de prélèvement signée de ta main pour la société DEDIBOX.
    C’est donc ta banque qui est à l’origine du problème, en ayant passé outre un prélèvement non autorisé.
    Elle doit donc rembourser l’intégralité du préjudice subi, sans discussion : pas de délai de 8 semaines qui tienne, pas d’obligation de plainte au commissariat, pas de frais d’opposition à payer ni à renouveler.
    Si la banque veut se retourner contre DEDIBOX, ça ne te concerne pas.

  12. blux : Voilà, c’est exactement ce que je veux dire. La banque est en tort et essaie de l’arnaquer au passage.

  13. On se calme les gens, la banque s’est excusée car mon conseiller ne savait pas pour le coup des 13 mois, (je ne pense pas du tout à une tentative d' »arnaque » de sa part, juste une erreur de jeunesse) et il vont – normalement – me rembourser dans la foulée.

    Concernant Dedibox, vu leur mutisme et le fait qu’ils continuent malgré tout leurs tentatives de prélèvements, j’ai fait une LRAR afin qu’ils stop ceci – pour éviter d’avoir de nouveau le soucis dans 1 an – et investiguent (enfin j’espère) de leur côté sur la fraude manifeste. Après AMHA leur « accueil client » et les points obscurs qui jalonnent le web les concernant ne jouent clairement pas en leur faveur.

    Bref mon seul souhait c’est qu’ils se décident enfin de faire correctement leur métier (où du moins la gestion des corollaires liés à son exercice) et cela ne sera clairement plus mon problème.

    Peace.

  14. Merci pour ce topic, il m’a été bien utile car je viens d’avoir la même aventure : je m’aperçois que depuis 2 mois, la somme de 47,80€ m’est débitée mensuellement par prélèvement sur mon compte bancaire.
    L »intitulé est:Prélèvement Dedibox SAS NUM 5190267 puis l’échéance. je suppose que le n° 5190267 correspond au numéro client de la personne qui se sert de mon compte.

    Je contacte ma banque aujourd’hui et vais envoyé un courrier à DEDIBOX afin qu’ils sachent que ce contrat est caduc.

    • Bonjour Véronique, contactez d’abord votre banque pour vous faire rembourser et bloquez bien les prélèvements à venir. Concernant Dedibox vu leur amabilité et le peu d’intérêt à communiquer, votre lettre suffira pour au moins les informer du blocage des prélèvements.

  15. Je viens d’arrêter une tentative d’escroquerie de Dedibox SAS. En consultant mon compte professionnel ce matin j’ai trouvé un débit de 329 euros.
    Je ne connais pas Debibox, je ne lui ai jamais rien commandé et je n’ai jamais travaillé avec elle.
    Après avoir légèrement mis en doute ma parole : »vous êtes sûr de n’avoir rien signé ? Vous ne lui avez jamais donné votre n° de compte en banque ? »
    Il a fallu que j’oblige de directeur de mon agence bancaire à regarder sur Internet.
    L’honorable Monsieur Niel élève quelques enfant indignes dans sa belle famille.
    Ma banque m’a promis de tout remettre en place.
    Michel Delannoy

  16. Merci au passage pour ce billet qui m’évite de faire une connerie en donnant mon RIB…

  17. Merci pour se temoignage.

    J’ai le meme pb , sur mon compte pro je suis retiré de 237.24 alors que je n’utilise pas cette hebergeur et je n’arrive pas à les contacter.

    C’est hallucinant qu’il y ai des entreprises en France qui utilise ce genre de pratique

  18. J’ai eu le même problème que vous avec DEDIBOX SAS aussi! comme vous au téléphone la boite répéte toujours les mêmes incantations en faisant croire que c’est nouveau!
    Un compte à mon nom a été ouvert chez eux le 02/09/13 et d’après eux fermé 5 jours après le 07/09/2013, mais les prélèvements sont bien postérieurs, soient les 14/10/2013 et 13/11/2013!!Ils savaient parait-il ue le compte était frauduleux mais les prélèvements ont été effectués quand même. Je vais donc porter plainte!

  19. Témoignage terrifiant mais presque banal à notre époque.

    Néanmoins il y a vol !
    Qui est responsable ; la banque ou free ?

    Il me semble que quand on se fait voler, on porte plainte.
    Si vous avez une aide juridique, foncez.
    Sans aide juridique c’est plus délicat ; néanmoins vous êtes certain de gagner et de vous faire rembourser les frais d’avocat (condamnation « aux dépens »)
    La bonne technique étant de se lancer sans se prendre la tête et en sachant que cela peux durer des années ; mais c’est quand même aussi une question de principe.

  20. Pour ma part 150 de débiter sans raison de la part de cette société. Une honte, heureusement que j’ai pu lire tous ces messages.

Share your thoughts