Ce n'est pas une défaillance de votre ordinateur…

Ce n’est pas une défaillance de votre ordinateur…

By Lion

… N’essayez donc pas de régler l’image.

4 ans mes aïeux, 4 années depuis la dernière bafouille et que de changements !

Une autre ville, une autre vie, 3 autres jobs, dont une reconversion et une virée par l’entrepreneuriat, une personne de petite taille en plus dans le foyer, un futur mariage, des kilos de gras devenus muscle redevenant petit à petit gras (« Rien ne se perd tout se transforme » comme disait Framboisier des Musclés).

Faisons comme si je sortais d’un long séjour en cryogénie (ce qui est quasiment le cas niveau information), quelles sont les news du monde depuis 2103 ?

Hum … attentats, débâcle politique française comme internationale (dédicace au mec au toupet orange vif), débâcle humanitaire, déni de l’Histoire avec les migrants, montée du racisme et du renfermement mondial, ouragans, déni des avancées du droit social, grèves. Rien de neuf dans le monde somme toute, sauf qu’on le sait dans la minute désormais, Joie.

Après mes proches s’étonnent que je ne sois quasiment plus sur Twitter, Facebook etc. ni ne suive les fils de news. Je tiens à ma santé mentale les gars ! Déjà qu’en tant que jeune parent tu luttes pour tout gérer et avoir 1h à toi dans la journée, on est pas là pour se farcir des couches de déprime en sus, pas le temps de niaiser !

Ma connexion au monde passe désormais par Youtube qui est devenu mon miroir déformant, ma bulle de contenu choisi mais aussi un fléau comme le fut jadis la télévision. Je retombe dans les mêmes travers compulsifs de collectionneur fou qui dévore les créations de cinéastes passionnants que je découvre de liens en liens sur des thématiques aussi variées qu’exotiques : Du jeune forgeron anglais débordant de positivité et d’énergie, au réparateur hypnotique de machine anciennes, au cousin collectionneur de jeux vidéos rétros, au critique de film amateur éclairé, en passant par le fan hilarant de comics, le français déjanté du bout du monde fan d’urbex et de nourriture, à la future comique énergique qui va cartonner, et par le maître survivaliste muet qu’il faudra retrouver rapidement et surtout ne plus lâcher en cas d’apocalypse zombie et/ou nucléaire.

Et je vous passe les 95 autres, car j’ai découvert – un peu tard mais moins que d’autres – le futur de la VOD et de la consommation d’images, ce dont tous les médias vont se faire les gorges chaudes d’ici 2 ans : La communautés des streamers. Avec la fin du modèle magique Youtube et du Pewdiepiegate, la politique agressive d’Amazon pour pousser Twitch via les abonnements Amazon Prime, de plus en plus de cinéastes se tournent vers cette solution de repli, plus rémunératrice mais plus dangereuse car sans filets et complètement incompréhensible de prime abord.

Comment peut-on se satisfaire de regarder 1, 2, 3 , 4h de live d’une personne jouant à un jeu lambda ? Moi même en bon vieux con nés dans les 70’s, je faisais partie de la plèbe ignorante, tel un JRI de TF1 mettant en garde les moutons du 20h de moins de 50 ans des dangers extrêmes des jeux vidéos.

Et bien la raison est la même que pour n’importe quelle émission de télévision ou de radio. Même si le concept est basique, c’est l’animation et le talent de l’animateur qui font 99% de l’intérêt, de par sa verve ou son talent à la souris / manette.

Dans les années 90’s je faisais partie de ces ados qui passaient 2 à 4h par soir à écouter les Libre Antennes de Fun Radio, du Doc à Max parce que soit j’apprenais des choses, soit je passais un bon moment, soit parce qu’ils avaient su créer un monde, une personnalité qui me touchait. Tous comme les 9/10ème des Youtubers que je suis actuellement d’ailleurs. Sur Twitch également, il y a des hommes et des femmes qui ont également su se créer un monde, un biais, une personnalité,une communauté alors que le principe de base est le même : Une personne financées par ses abonnements et les dons sur fond vert qui joue à un jeu et qui s’y incruste, tout en commentant ses exploits ou ses loupés.

  • Jiraya raconte sa vie avec moults anecdotes, digressions, exagérations, il s’amuse des mots, c’est le conteur.
  • MisterMV dit l’Ancien c’est le spécialiste des jeux obscurs, avec la posture volontaire du looser, des blagues qui parlent beaucoup à ma génération, un sens absolu de la dérision et des punch lines à gogo qui collent au cerveau comme un chewing gomme à tes tongs sur cette plage brûlante de Copacabana.
  • Zerator, c’est le Norman du game dans le sens patron du twitch FR, passez au delà de son style très « vocal » et vous découvrirez un être d’une intelligence rare qui essaye de réhabiliter l’image des jeux vidéos, des « gam3rs avec un @ » auprès du grand public (voir l’article sur le succès du Z Event), un mec avec la tête sur les épaules qui démontre qu’on peut être professionnel et que streamer/caster est un vrai métier.
  • Playerlambda aka HenryMichel le touche-à-tout insatiable (podcast / journalisme / stream en plsu de son vrai métier oO) spécialiste des speed runs de 3h sur les 4 premiers tableaux de Dark Souls.
  • Et puis de là, poussez voir Alphacast le meilleur streamer FR spécialiste d’Overwatch et sa posture pédagogique, allez voir Zankioh qui pourrait facilement faire La Nouvelle Star vu sa connaissance encyclopédique des paroles de chansons moisies, Gotaga Le Pro Gamer Vétéran ou le petit Kenny qui fait dans le serious gaming tout en déconnant, où LoserFruit une joueuse australienne d’Overwatch à la posture so british.

Bref perdez-vous !

PS : Et si vous ne voulez pas tenter des sessions de 4h, tous ont des chaînes Youtube (il n’y a pas de petits profits ^^) avec des best-ofs de leurs streams.

Share your thoughts